La technologie de classification IDR (Intelligent Document Recognition) spécialement développée par A2iA efface la frontière entre les documents structurés (formulaires) et les documents faiblement ou non structurés (courriers libres). 

Une prise en compte rapide et efficace des flux de courriers papiers entrants dans l’entreprise nécessite une étape dite de classification de documents, qui doit s’appuyer à la fois sur une analyse géométrique et de contenu. L’analyse géométrique permet d’identifier simplement les documents structurés pour lesquels le format est déjà connu et référencé dans les outils de classification. 

Lorsque le document entrant ne peut être identifié par son format, il est nécessaire de recourir à une analyse du contenu du document afin de pouvoir le typer et le classer selon le plan de tri défini par l’utilisateur.

La technologie IDR de classification développée par A2iA est la seule capable de classer à la fois des documents imprimés et manuscrits. A partir de l’image complète d’un courrier, la technologie A2iA effectue une transcription complète du document (full OCR ou IWR, reconnaissance pleine page). A partir de cette transcription littérale, la solution A2iA localise et extrait des mots-clés qui permettent de classer le document selon son contenu. 

Contrairement aux autres solutions de classification du marché, la technologie IDR développée par A2iA détermine automatiquement, de manière statistique, les mots clés les plus pertinents pour chaque catégorie de document. 

Résultats :

  • Une phase de préparation plus simple et plus rapide.
  • Des performances de classification sont optimisées. 

Grâce à cette approche, la technologie A2iA est en mesure de catégoriser les flux entrants les plus complexes avec un niveau de précision et d’efficacité inégalée.

Pour les documents semi structurés les plus complexes, en complément de l’extraction de contenu automatisé, A2iA a également développé une fonctionnalité de reconnaissance « semi-automatisée » basée sur une pré-localisation manuelle des champs à reconnaitre. Cette fonctionnalité, incluse dans un applicatif de saisie, accélère ainsi la tâche de l’opérateur. 

Objectifs :

  • Effectuer la phase d’apprentissage au sein de l’entreprise utilisatrice, de manière autonome.
  • Permettre aux organisations de conserver la confidentialité de leurs données tout en étant plus réactives en cas d’évolution de leur flux entrant.